2021 : Une année où l’on s’expose !

2021 : Une année où l’on s’expose !

Quai 5160, Verdun. Photo Normand Blouin

Si l’on se base sur le nombre de modules d’affichage qu’a distribué Artpublix, 2021 pourrait bien être l’année marquant l’adoption généralisée de ce type de mobilier pour créer des événements extérieurs destinés à des publics élargis.

En effet, c’est une vingtaine de municipalités, institutions et organismes culturels à travers le Québec qui ont eu recours aux modules d’affichage, avec pour objectif d’animer un parc, une rue, une esplanade et d’attirer citoyens et visiteurs avec des contenus historiques ou artistiques de grande qualité.

On retrouve parmi elles autant la Ville de Québec, qui présentait des expositions dans plusieurs lieux différents que les 13 municipalités à travers la province où la CSN a présenté différents volets de son exposition « De la scie à l’ordi : un siècle de vie ouvrière ».

On compte aussi des arrondissements de Montréal tels que Lasalle et Outremont, des organismes culturels, notamment le Quartier Général de la réserve navale canadienne, le Musée Nivard-De Saint-Dizier, le Grand Théâtre de Québec, le Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun, ainsi que de nombreuses villes qui ont saisi l’occasion de présenter à leurs population des œuvres photographiques dans un contexte extérieur – Laval, Mascouche, Repentigny, Pointe-Claire, Amos, Sainte-Catherine, Thetford Mines, Saint-Jérôme, La Tuque, Sainte-Agathe-des-Monts et Gatineau.


Jardin des Arts, St-Jérôme. Photo: Normand Blouin

Les thèmes et les contenus étaient variés, mais toujours primait ce désir de montrer et de partager.
Devant la bibliothèque du centre récréatif Saint-Roch, à Québec, c’était l’œuvre du bédéiste Guy Delisle qui était présentée. Toujours à Québec, au Carré d’Youville, Première Ovation Danse exposait des photos du travail des boursières et boursiers des dernières années. Cette expo s’est ensuite déplacée et prolongée sur le pont Dorchester.

Au Grand Théâtre, c’est aux 50 ans de l’institution que Radio-Canada Québec a consacré une exposition en relatant, en images, plusieurs des moments marquants de l’histoire de ce théâtre.

À Pointe-Claire, en banlieue de Montréal, la galerie d’art Stewart Hall a proposé des œuvres photographiques tirées de sa collection permanente.

À Saint-Jérôme, ce sont les œuvres du peintre et entrepreneur Fernand Casavant que le public a pu admirer au Jardin des Arts.

On le voit, la diversité est au rendez-vous, l’intérêt est grandissant et tout semble indiquer que la tendance aux expositions extérieures, dans des contextes variés et originaux, est bien installée.


Parc Optimiste, Ste-Catherine. Photo: Normand Blouin